Galette des rois

galette des rois frangipane

Ca y est, noël est passé, la nouvelle année à débuté il y a quelques jours, l’euphorie des fêtes est retombée… Heureusement pour vous rebooster et vous redonner le moral on a LA recette qu’il vous faut ! La galette des rois à la frangipane. Pour les plus gourmands, n’hésitez pas à ajouter à la crème frangipane de la pomme, de la purée de noisette ou encore du chocolat !

Et bien sur, on oublie pas la traditionnelle petite fève que l’on glisse au milieu de la galette des rois… Sinon cela serait bien compliqué de désigner un rois ! 😉

Pour la petite histoire, afin de ne pas tricher sur la distribution des parts, on demande au plus jeune de se mettre sous la table. Puis on découpe la galette des rois en faisant attention de ne pas couper la fève. On désigne ensuite une part en demandant au plus jeune à qui on va la donner et on procède ainsi jusqu’à ce que tout le monde ait sa part. Celui qui a la fève est alors le roi ou la reine.

Alors, prêt ? A vos fourneaux !

Dites nous en commentaire si vous l’avez aimée.

galette des rois frangipane

Histoire et origine de la galette des rois

Commençons par rappeler que la galette des rois est traditionnellement consommée à l'occasion de l'épiphanie, fête chrétienne qui célèbre la visite des rois mages à l'enfant Jésus, le 6 janvier ou le deuxième dimanche après noël.
Son origine remonte à l'antiquité. Lors de Saturnales (qui ont lieu de fin décembre à début janvier) les Romains désignaient un esclave comme "roi d'un jour". Pour se faire, on mettait une fève dans un gâteau qu'on divisait en le nombre de convives puis le plus jeune se plaçait sous la table et désignait une personne pour chaque part. Le domestique qui obtenait la fève était alors "roi d'un jour" et avait le droit de voir tous ses désirs exaucé pendant cette journée. Cela favorisait l'inversion des rôles et l'égalité des hommes, ce qui était le but des Saturnales.
Malgré plusieurs tentatives de suppression de cette tradition de la galette des rois, celle-ci traversa les siècles et on continue aujourd'hui de tirer les rois lors de l'épiphanie. On retrouve des galettes de différentes formes, différentes saveurs mais aussi des gâteaux, des brioches,… Aujourd'hui ce qui compte c'est d'avoir la fève !
D'ailleurs, cette fève n'a pas toujours eu la forme qu'on lui connait aujourd'hui. A l'époque c'était une fève alimentaire. Cette coutume venait de Grèce où l'on élisait les magistrats de cette façon là. Elle a ensuite pris la forme de l'enfant Jésus puis, lors de la Révolution, d'un bonnet phrygien pour aujourd'hui prendre tout type de forme et de couleurs.
Temps de préparation 20 min
Temps de cuisson 45 min
Temps de repos 30 min
Temps total 1 h 35 min
Type de plat Dessert, Goûter
Cuisine Européenne, Française
Portions 8 personnes

Ingrédients
  

  • 2 pâtes feuilletée
  • 150 gr. de poudre d'amande
  • 110 gr. de beurre ramolli
  • 90 gr. de sucre roux
  • 3 œufs
  • 1 bouchon de rhum
  • 1 c. à café d'extrait de vanille
  • 1 jaune d'œuf pour la dorure

Instructions
 

  • Découper les cercles de pâte feuilleté en cercle de : 30 cm et 34cm de diamètre. Il est possible de découper des tailles différentes de celle-ci mais attention à ce que l'un des cercles soit plus grand que l'autre !
  • Battre le beurre au batteur pour obtenir une texture pommade.
  • Sans cesser de battre ajouter le sucre roux et les œufs un à un.
  • Ajouter, toujours en battant, la poudre d'amande, le rhum et l'extrait de vanille. Le mélange doit être bien homogène.
  • Sur le plus petit cercle, déposer la crème frangipane en déposant une épaisseur régulière.
  • Déposer le plus grand cercle de pâte feuilletée par dessus. Afin de bien sceller les deux cercles ensemble, fermer les pâtes en les pinçant avec les doigts.
  • Laisser reposer 1/2 heure au frais.
  • Faire préchauffer le four à 180°C. Sur la galette dessiner des traits à l'aide de la lame d'un couteau.
  • Badigeonner la galette au jaune d'œuf puis l'enfourner 45 minutes à 180°C. Attention à bien surveiller qu'elle ne brule pas car le temps de cuisson peut varier d'un four à l'autre…
Keyword amande, dessert, fève, français, frangipane, galette, recette française, recette hivernale, recette sucrée, rois, tradition

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Evaluation de la recette




Résoudre : *
15 ⁄ 5 =